de Sarah Mesguich

Zazie dans le métro, à travers la fable fantaisiste et cruelle de Raymond Queneau, questionne notre rapport à la liberté, à l'enfance, au langage, à l'identité sexuelle, à travers le regard incisif et décalé de la jeune Zazie... Un regard qui fait mouche et révèle ce qui est confiné, verrouillé, souterrain (même le métro est en grève quand Zazie est là)… Partout les contradictions, la cruauté, les lâchetés et l'absurdité du monde des adultes. Zazie, circule d'un monde à l'autre et débusque les vérités avec un mélange d'ingénuité, de séduction et de malice. C'est une passeuse de frontière. Dans notre spectacle elle passera librement de la narration au jeu, du plateau à la salle ou à la régie, mobile et mouvante. Ici le théâtre viendra encore mettre du jeu dans ce jeu. Un rêve éveillé que nous souhaitons partager avec vous et Zazie. "La scénographie est très imaginative" (Marianne).

Durée : 90 minutes
Année : 2015