de Stefano Vizioli

Cet opéra en cinq actes de Giacomo Meyerbeer, sur un livret d'Eugène Scribe, fonde son intrigue sur la vie de Jean de Leyde, chef protestant des anabaptistes auto-proclamé "roi de Sion".
Un opéra magistral, dont l'action se déroule au XVIe siècle à Dordrecht en Hollande et à Münster en Allemagne, retrace le destin de ce jeune rebelle devenu "le messie qui brise les fers" du peuple, avant de se rendre compte qu'il a servi de marionnette à l'instauration d'une sanglante dictatures religieuses. De 1534 à 1536, Jean de Leyde instaure à Münster, en Allemagne, la "Nouvelle Jérusalem". Se proclamant roi de Sion, il abolit la propriété privée, l'argent, impose le travail forcé, la polygamie et la terreur. Pour le metteur en scène Stefano Vizioli, le personnage principal de cet opéra était surtout un "manipulateur manipulé par ceux qui voulaient qu'il soit prophète". "S'instaurant fils de Dieu, il est justifié à être un bourreau. C'est un thème très moderne et un opéra très politique", souligne le directeur artistique du Théâtre de Pise, en Italie.

Metteur en scène : Stefano Vizioli
Chanteurs : John Osborn,
Kate Aldrich,
Sofia Fomina,
Mikeldi Atxalandabaso,
Thomas Dear,
Dimitry Ivashchenko,
Leonardo Estevez
Musique /orchestre : Claus Peter Flor,
Chœur et maîtrise du Capitole
Compagnie :
Producteur : CLC Productions / Tangaro

Durée : 190 minutes
Année : 2017