de Heliox Films

Roland Auzet propose une adaptation en musique de la pièce Hedda Gabler d’Henrik Ibsen. Hedda s’ennuie de la médiocrité de sa vie, elle cherche une issue pour s’évader vers un autre avenir. Attablée à un grand banquet, un destin tragique l’attend. Insatisfaite de sa condition et de son mariage avec Jorgen, Hedda se débat pour trouver un sens à sa vie.

Ce qui intéresse Roland Auzet dans le personnage d’Hedda c’est sa quête de l’autre. Comment tisse-t-elle ses relations sociales? Quel magnétisme exerce-t-elle, dans ses relations avec son ancien amant Lovborg ou encore le conseiller Brack, ami du couple, qui a des vues sur elle? Froide, individualiste, exigeante, Hedda s'impose une certaine distance avec les autres.

Comédiens, musiciens et chanteurs se mêlent dans cette adaptation d’Ibsen que Roland Auzet parsème de textes de Falk Richter pour relater sa vision des personnages intemporels, tragiques et puissants.

*Enregistré au théâtre de Saint Nazaire le 29 mars 2019*

Réalisation de la captation : Jérémie Schellaert
Scénographie-costumes : Léa Gadbois-Lamer
Musiques électroniques : Daniele Guaschino

Avec la participation de 50 amateurs

**Production déléguée Espace des Arts, Scène nationale Chalon-sur-SaôneCoproductions Act Opus / MA Scène nationale - Pays de Montbéliard / Le Théâtre, Scène Nationale de Saint-Nazaire / La Muse en Circuit, Centre National de Création Musicale /Théâtre de l’Archipel, Scène nationale de Perpignan / Le Granit, Scène nationale de Belfort / L’œuvre de Falk Richter (traduite de l’allemand par Anne Monfort) est publiée et représentée par L’Arche, éditeur et agence théâtrale (www.arche-editeur.com) / Avec le soutien du Jeune Théâtre National**

>
>"Une œuvre collective, comme Roland Auzet les affectionne, qui dynamite le rituel de la représentation et redonne au théâtre d’Ibsen toute la violence retenue que ce texte contient. Assurément, la révolte d’Hedda Gabler, interprétée par Hayet Darwich, est bien mère des révolutions féminines d’aujourd’hui." Espace des Arts Scène Nationale Châlon-sur-Saône
>
>"Inventeur de carrefours singuliers entre théâtre et musique, Roland Auzet s’empare très librement d’Hedda Gabler. En mêlant à la réécriture du texte du texte d’Ibsen des chants du trio LEJ ainsi que des mots de Falk Richter, il en actualise le tragique. Les accents de révolte." ScèneWeb.fr
>
>"La mise en scène est magnifique, remarquablement architecturée, les acteurs impressionnants. Idée épatante, le contraste entre les protagonistes qui courent à leur perte et la foule des figurants, autour, spectateurs muets, impuissants." Culture 11
>
>"Souligné par les mots crus et actuels que Roland Auzet a composés pour elle, et par ceux de Disappear here de Falk Richter qui se confondent aussi avec ceux d’Ibsen, le jeu nerveux de la comédienne s’accorde aux chants du trio féminin LEJ formé par Lucie Lebrun, Élisa Paris et Juliette Saumagne. Un mélange de reprises et de compositions personnelles, auquel se mêlent des morceaux beaucoup plus trashs et âpres de la chanteuse et compositrice allemande Karoline Rose, qui incarne aussi un personnage absent de la pièce d’Ibsen : la compagne d’Ejlert Løvsborg (Gaël Baron), rival du mari d’Hedda. Au carrefour du théâtre et de la musique, D’habitude on supporte l’inévitable se situe aussi au croisement de langues et de registres divers. Il ose le dialogue entre des univers éloignés, et prend donc le risque de son échec." ScèneWeb.fr

Metteur en scène / Chorégraphe : Roland Auzet
Auteur / Compositeur: Henrik Ibsen
Acteurs / Danseurs : Gaël Baron, Clément Bresson, Hayet Darwich, Sophie Daull,
Lucie Lebrun - Élisa Paris - Juliette Saumagne (LEJ), Karoline Rose
Musique / Orchestre : LEJ / Daniele Guaschino
Compagnie :
Producteur : HELIOX FILMS

Durée : 124 minutes
Année : 2019